#4

Quels sous vêtements sous ma robe

Ca y est vous l’avez choisie, votre robe de mariée est en train d’etre confectionnée et ajustée ! Celle dans laquelle vous vous sentez belle. Celle dans laquelle vous vous sentez vous. Alors vous respirez un grand coup et vous vous sentez soulagée. Mais avez-vous songé à ce que vous alliez porter sous votre somptueuse robe ? Commence alors une seconde quête : celle des sous-vêtements ! Parce que ce moment ne doit pas être un moment redouté, nous vous livrons nos meilleurs conseils afin de vous guider au mieux vers le choix de la lingerie qui vous correspond…

La lingerie sexy sous la robe de mariée, un mythe ?

On imagine souvent que la mariée porte des sous-vêtements sexy en préparation de sa nuit de noce, mais détrompez-vous ! On se doute qu’un ensemble blanc en dentelle de Calais vous fait bien plus rêver que cet ensemble couleur chair.

Le secret d’une lingerie de mariage  se résume en deux mots :  confort et discrétion !

Confort, car votre lingerie doit épouser les formes de votre corps, ne pas vous gêner, comprenez ne pas rouler ou ne pas vous rentrer dans les fesses (disons les choses clairement). Discrétion, car elle doit également épouser la coupe de votre robe afin de lui assurer un tombé parfait en étant invisible. Alors ce joli ensemble qui vous fait de l’oeil, gardez-le pour votre nuit de noce ou votre honeymoon !

Une lingerie qui vous sublime et s’adapte à votre robe  ! 

Dans la tenue de mariée, il y a ce que l’on voit et ce qui est caché. Tout le monde verra votre robe, tandis que personne ne distinguera ce que vous portez en dessous. C’est pourquoi la plupart des futures mariées n’ont pas vraiment conscience de l’importance du choix de la lingerie de mariage. Et pourtant, cela mérite essayages, attention et réflexion. Choisir la bonne lingerie va conditionner la façon dont vous allez vivre et ressentir votre mariage. Imaginez-vous deux minutes avec un soutien-gorge qui ne tient pas, ou pire encore, avec une bretelle qui vient disgracieusement gâcher votre robe… Il est donc indispensable de choisir une lingerie qui va s’adapter à votre robe et surtout sera invisible !

Prendre en compte sa morphologie et la coupe de sa robe pour maintenir sa poitrine :

La première question à se poser est de quel maintien ai-je besoin et comment celui-ci sera invisible selon la coupe de ma robe. Si la robe de vos rêves n’a pas de grandes ouvertures dans le dos, vous êtes alors assez libres pour choisir de porter un soutien-gorge invisible. Si au contraire, votre robe de mariée est très décolleté dans le dos, je dirais que le maintien souhaité ne dépend pas uniquement du bonnet et que vous allez devoir bien choisir ! C’est très personnel : dans le ressenti mais aussi dans la forme de nos seins !

Alors pour faire simple si vous avez une robe de mariée très ouverte dans le dos et qu’aucun soutien gorge n’est possible :

1.Vous n’avez pas vraiment besoin de maintien : ne portez rien si votre robe le permet, sinon un cache tétons classique et voilà vous êtes prête.

2. Vous souhaitez un maintien léger optez pour un cache tétons liftant. Petit miracle technique fraichement débarqué depuis l’an dernier qui a vraiment fait ses preuves et remplacer de façon quasi systématique les coques adhésives. Il se positionne comme un caché tétons classique et ensuite sa languette adhésive permet de déjouer les lois de l’apesanteur. Est-ce que ca marche ? Oui ! Est-ce que c’est confortable ? Oui ! Est-ce que cela tient toute la journée ? oui avec la seule réalité que ce jour là vous allez cumuler émotions, transpirations, embrassades, accolades et danses endiablées. Je conseille de les changer au moment de l’apéro pour n’avoir plus que les bulles de champagne en tête avec des seins bien maintenus !

3.Vous souhaitez un maintien plus important : il faut se tourner vers les soutien gorges avec des bretelles invisibles et l’attache très bas dans le dos. Je ne vous orienterais vers aucune marque en particuliers n’ayant moi-même pas l’expérience mais je sais que Back to Glam, H&M ou La perla en font.

Nos solutions adhésives

Et pour mes fesses je fais quoi ?

Loin d’etre plus facile il faut parfois tester 2-3 culottes pour trouver la bonne pour vous et pour votre robe. Gainantes ou pas, on va déjà vous dire que c’est la teinte qui peut poser souci : choisir sa lingerie de mariage en Janvier alors que vous serez peut être plus bronzée le jour J. Pensez-y au moment de choisir la teinte de votre culotte chair. Si vous avez choisi une robe empire, une jupe en A, un tutu ou n’importe quelle robe avec du volume en bas, ne vous prenez pas trop la tete : rien ne se verra. Choisissez le confort avant tout !

Pour les robes plus près du corps dont l’invisibilité est nécessaire : je conseille dans la majorité des cas une forme de culotte plutôt shorty qui arrive en dessous de la fesse.

Vous allez me parler des sous vêtements sans couture, coupé au laser.. mouais … l’idéal est qu’il n’y ait rien qui se passe sur la fesse ! Donc en dessous de la fesse, coupure laser ou pas. Pour les plus aguerries et les habitués : optez pour un string mais sans une ficelle trop fine (aie aie le confort toute la journée ou vous serez assise, debout, assise, debout…) et surtout éviter une bordure trop fine sur les cotés, elles font ressortir les formes.

Pour les marques : j’adore les essentielles de Initimissimi ou ceux de Princess Tam Tam, le shorty à la découpe arrondi dans la teinte couleur chaire foncé est géniale et la gamme « Tulle Control de Wolford est une pure merveille. Certes plus onéreuse et gainante mais c’est une pure merveille ! Je n’ai aucune action chez ces marques mais je les conseille car je les ai testé et adoré. Tout comme chez Dim ou Livy où vous trouverez facilement une gamme de culottes invisibles : soyez vigilante à la teinte et à la forme. Et prévoyez toujours une culotte de rechange pour le jour J : on ne sait jamais !

Mon avis sur les gaines ? Dédramatisez ! 80% des mariées portent une culotte gainante pour se sentir mieux ce jour là. Dans une version body ou shorty, là aussi j’ai un énorme coup de coeur pour la gamme « Tulle Control » de Wolford. Gamme miracle qui affine sans écraser ! On peut aussi citer Spanx ou Wacoal, marques ultra techniques et reconnues comme telles. Faites juste attention à la teinte, souvent trop claire !

Particularité des slip dress !

C’est une robe moulante certes mais dont la coupe en biais ne laisse pas vraiment de place à une des solutions mentionnées ci-dessus. C’est parfois des recettes de grand-mère, de costumières ou de danseuses étoiles que nous avons collecté au fil des années et que je vous livre ici : deux petits sparadraps couleur chaire de la pharmacie positionnés comme un croix sur le bout des seins ou meme un pansement compeed feront très bien l’affaire.

Et pour la culotte ? Un string ou une culotte sont possibles mais il faudra les tester lors des rendez-vous d’ajustement de votre robe. Une gaine n’est pas interdite non plus, dès lors qu’elle n’est pas trop gainante et qu’elle a une forme compatible avec votre robe ! Loin de moi l’idée de vous laisser ne rien porter ce jour là : si rien ne convient, optez pour un string adhésif. Un secret peu connu mais tellement efficace avec les slip dress ! Là aussi, on en prévoit un deuxième, sait-on jamais !

Vous souhaitez essayer un modèle ? Besoin de conseils pour vous guider dans vos choix ?

Rencontrons-nous !